France- Honoring a lifelong quest

Growing up in early 1960-1962 in a small village in northern France, I experienced an epiphanel moment. A kind of permission of sorts, at age seven. I chose to be an artist when I grew up. It was a way to create safe space; to define my sense of self in an unpredictable family life. After two and a half years in France, as a military family- that life abruptly ended, sending all but one, back to the USA. I always needed to return to this physical place that seemed to give what childhood magic and more, I might have needed during a precarious time. Fifty-seven years later, I am finally making my first journey back to that small northern French village. In so doing, I am mostly posting photos with initial commentary added in the order of my first impressions and responses. I hope to refine all this documentation of my honoring journey, over time. Here we go! Bear with me…

France- Honorant d’une vie quête

Ayant grandi au début des années 1960-1962 dans un petit village au nord de la France, j’ai vécu un moment épiphanel. Une type de permission pour moi-même, à l’âge sept ans. J’ai choisi d’être une artiste quand j’ai grandi; un moyen de créer un espace intérieur sûr pour définir mon sens de soi dans une vie de famille imprévisible. Après deux ans et demi en France, en tant que famille de militaires, cette vie s’arrêta brusquement, renvoyant tous sauf un aux États-Unis. J’ai toujours eu besoin de retourner dans cet endroit physique qui semblait donner ce dont de la magie de l’enfance et plus, que j’avais peut-être besoin pendant une période précaire. Cinquante-sept ans plus tard, je fais enfin mon premier voyage de retour de cet petit village au nord de la France. Ce faisant, je poste surtout des photos avec le commentaire initial ajouté dans l’ordre de mes premières impressions et réponses. J’espère affiner toute cette documentation de mon voyage d’honneur au fil du temps. Et c’est parti! Ours avec moi…

February 19-22, 2019                                                                                                       

Leaving Portland, Oregon. Changing planes at EWR, Newark Liberty International, and flying on to Paris! On recommendation from an acquaintance, I stayed in the Marais for three days and nights. Short and very sweet.

Le 19-22 février 2019                                                                                                                  

En quittant Portland, Oregon. Changeant d’avions chez EWR, Newark Liberty International, et envolant pour Paris! Sur recommandation d’une connaissance, je suis resté dans le Marais pendant trois jours et trois nuits. Court et très doux.


February 23, 2019                                                                                                                  

Leaving Paris by TGV, heading north to Laon. With a half hour layover to change trains in Reims before continuing north, I manage to go to the wrong platform, and thereby miss my connecting train. And yet in the true adventure of travel, this is how I came to tour the Cathedral of Reims!

Le 23 février 2019                                                                                                              

Laissant Paris par TGV, en direction du nord vers Laon. Avec une escale d’une demi-heure pour changer de train à Reims avant de continuer vers le nord, je parviens à me rendre sur le mauvais quai et manque ainsi mon train en correspondance. Et pourtant, dans la vraie aventure du voyage, c’est ainsi que j’ai visité la cathédrale de Reims!


February 23-24, 2019, continues…

Not so fast, let’s just look at this amazing Cathedral interior, a little longer:

Le 23-24 février 2019, continues…

Pas si vite, regardons cet étonnant intérieur de cathédrale, un peu plus long:

I’ve included a delightful Rick Steves interview, in which he and two local guides explore one of the other reasons Reims is worth a day or two of sightseeing. It’s a day trip on my calendar, real soon:

J’ai inclus une interview charmante (seulement en anglais) de Rick Steves, dans laquelle lui-même et deux guides locaux explorent l’une des autres raisons pour lesquelles Reims mérite une journée ou deux de visites. C’est une journée dans mon calendrier, très bientôt:


February 24, 2019                                                                                                              

After going to the wrong platform in Reims subsequently missing the train, I arrive in Laon, none the worse…

Le 24 février 2019                                                                                                                       

Après être allé à le mauvais quai à Reims subséquantment manquant le train, j’arrive à Laon, aucune la pire …


February 26, 2019                                                                                                                 

After the tour, take a break. Then start down a narrow cobblestone street.

Le 26 février 2019                                                                                                                

Après la tour, faites une pause. Puis commencer marchant une rue pavée étroite.

Independently touring the ancient hilltop city of Laon. It’s history, as in much of this area, goes back to the tribes of the Gauls…

Un tour indépendant la ville ancienne perchée sur une colline de Laon. La histoire, en beaucoup de cette région, remonte aux tribus des Gaulois…

The Cathedral of Laon, on wikipedia

La Cathédrale Notre-Dame de Laon


February 27, 2019                                                                                                                  

What do you do before heading closer to the main attraction? Knowing you are going to set up home base for the “duration”? Knowing that setting up, will take a little time?
Grab a rental car for a day, and thereby create an metaphoric anchor within, by visiting the beloved village of one’s childhood, of course! The ENTIRE purpose of this honoring journey.

Le 27 février 2019                                                                                                                  

Que faites-vous avant de vous rapprocher de l’attraction principale? Sachant que vous établi votre base pour la “durée”? Sachant que cette installation, prendra un peu de temps?
Prenez une voiture de location pour une journée et créez ainsi une ancre métaphorique en visitant le village bien-aimé de votre enfance, bien sûr! Le but entier de ce honorant voyage.


Ecole des Necreux, Rue Achille Chemin
A short history of Sinceny, beginning in 661 A.D.


February 28, 201                                                                                                                      

Saying goodbye to Laon through La Porte d’Ardon…

Le 28 février 2019                                                                                                                 

Disant au revoir à Laon à traver la Porte d’Ardon …


March 1, 2019                                                                                                                     

Within my first 10-days here in France, and I am in my 3rd accommodation, where I will remain until the end of April. Meet the “folks” and the neighborhood of Chauny, France! Located only a 35-minute drive by car due west of Laon, I arrived by train last night.

Le 1 mars 2019                                                                                                                           

Pendant mes 10 premiers jours en France, et je suis dans mon troisième logement, où je restera jusqu’à la fin avril. Rencontrez les gens amiable et le village de Chauny, en France! Situé à seulement une 35 minutes en voiture de l’ouest de Laon, je suis arrivé en train hier soir.


March 2, 2019                                                                                                                            

The week-end before Mardi Gras, and it’s the end of the first local market day. It’s Friday here Chauny, population 11,345.  As a cook, I make my own fun no matter where I am, no matter how chilly the weather may be, even if it’s a time of the year when most everyone is still hard at work!

Le 2 mars 2019                                                                                                                           

Le week-end avant le mardi gras, et c’est la fin du premier jour de marché local. Il est vendredi à Chauny, 11 345 habitants. En tant que cuisinier, je fais les bons temps pour moi-même, peu importe où je suis, peu importe les temps qu’il fait, même si c’est à une période de l’année où la plupart des gens travaillent encore fort!

Add some viewing pleasure: Michel Roux, 2nd generation Escoffier devotée and professional French chef, at his London restaurant, Le Gavroche; and it is a sensual evening for me in a cheery northern French kitchen: https://youtu.be/sCqrH7y7eTY

Ajoutez le plaisir de regardant un film de cuisine: Michel Roux, de 2e génération, adepte d’Escoffier et chef français professionelle, dans son restaurant londonien, Le Gavroche; et c’est une soirée sensuelle pour moi dans une gaie salle de cuisine français du nord, (en anglais): https://youtu.be/sCqrH7y7eT


March 3, 2019                                                                                                                            

The artist’s eye begins a looking process. The fruits of which, may not be realized until much after my return. These posts seem full of that, empty spaces where perhaps more words are expected, where more happenings may be assumed… Well, let’s keep going.

Le 3 mars 2019                                                                                                                       

L’œil de l’artiste commence un processus de regardant. Les fruits dont, peut être réalisé une longtemps après mon retour. Ces postes semblent pleins de cela- des espaces vides où peut-être plus de mots sont attendus, où plus expectation d’événements peuvent peut-être … Eh bien, continuons.


March 4-24, 2019

Ok, you’re all caught up now. We’ll see what happens from here. I may be adding video links, once I get them up on Vimeo. Stay tuned. The good weather is supposed to hold. I am planning a fews hours of bike time this week. If I don’t post for a few days, it just means I’m out there living at the pace of village life!  We’ll catch back up. Here are the Chauny city bells and again. And, here are the bells of la Basilique de Saint Quentin.

Le 4-24 mars 2019                                                                                                                     

D’accord, vous êtes tous current maintenant. Nous verrons ce qui se passe d’ici. J’ajoute peut-être des liens vidéo, une fois que je les poste sur Vimeo. Restez à l’écoute. Le beau temps est censé tenir. Je prévois quelques heures de vélo cette semaine. Si je ne poste pas pendant quelques jours, cela signifie simplement que je suis vie au rythme de la vie de village! Nous allons nous rattraper. Voici les cloches de la ville de Chauny et encore. Et voici les cloches de la basilique de Saint Quentin.


March 27, 2019
A sweet invitation to lunch at the home of Monique’s brother, Alain, and his wife, Géraldine. It is my first taste, since arriving in France, of the champagne of the région, and only my second time to taste the locally homemade cuisine. People here are  hardworking!

Le 27 mars 2019

Une douce invitation à déjeuner chez le frère de Monique, Alain, et son épouse, Géraldine. C’est mon premier goût, depuis mon arrivée en France, du champagne de la région et ce n’est que la deuxième fois que je goûte à une cuisine faite maison. Les gens ici sont assidus!


March 31, 2019

Sunday bike rides around Chauny. It’s a day of very little traffic in a small town, on my electric bike.

Here is a little place created by the former owner, of entirely found materials and objects. Though no doubt obcessive, maybe he was driven to it after a lifetime of aloneness. Maybe he was born with a chemically different functioning brain. Nevertheless, he accomplished with his life in this world, a work known as Outsider Art. I hope it can be appreciated as an eccentric protoype of the ways to meet one of the basic human needs- shelter. This artist is no longer living, and the local talk is, there is no family, so this local treasure sits there, patiently gathering others’ stories…
I hope, with the passage of time, the town of Chauny will understand the value of Outsider Art.

Le 31 mars 2019

Dimanche, balades à vélo autour de Chauny. C’est une journée où il y a très peu de circulation dans une petite ville, avec mon vélo électrique.

Voici un petit lieu créé par l’ancien propriétaire, constitué de matériaux et d’objets entièrement trouvés. Bien que sa création fût sans doute obcessive, il y était peut-être contraint après une vie de solitude. Peut-être est-il né avec un cerveau chimiquement différent. Néanmoins, il a accompli de sa vie dans ce monde une œuvre appelée Outsider Art. J’espère qu’il peut être perçu comme un prototype excentrique des moyens de répondre à l’un des besoins essentiels de l’homme: le logement. Cet artiste est maintenant décédé, et la conversation locale est qu’il n’y a pas de famille. Donc, cet trésor reste patientment à rassemblant les histoires des autres …
J’espère qu’avec le temps, la ville de Chauny comprendra la valeur de l’art brut.

Looking at more architecture on my Sunday bike ride here in Chauny, in northern France:

En regardant plus d’architecture lors de ma balade à vélo dimanche ici à Chauny, dans le nord de la France:

Noticing all the decorative elements on store fronts and homes a little more on each ride:

Remarquant tous les éléments décoratifs sur les devantures de magasins et les maisons un peu plus à chaque manège:

After a nice ride, it’s really cool to come home to a nourishing home cooked meal. Thank-you, Florence, for making your cheery home available to long-stay travelers, such as myself. Having a homebase is making the quality of this long-anticipated trip, all the more special! Rabbit stew anyone?

Après une belle balade, c’est agréable de rentrer à la maison pour un bon repas fait maison. Florence, merci d’avoir rendu votre maison accueillante disponible pour les long séjour voyageurs , comme moi. D’avoir une base, aider rendre la qualité de ce voyage longue-attendu très spécial! Ragoût de lapin quelqu’un?


April 2, 2019

April in the north of France; you can almost hear the thunder and lightning from those formidable clouds. This storm, though short, did not disappoint!!

Le 2 avril 2019

Avril dans le nord de la France; vous pouvez presque entendre le tonnerre et les éclairs de ces formidables nuages. Cette tempête, bien que courte, n’a pas déçu !!

img_2291-1

Meanwhile, on the other side of the world, Brenna is racing in the 2019 Sun City Crit:

Pendant ce temps, de l’autre côté du monde, Brenna participe au Sun City Crit 2019: 


April 3, 2018

Taking in more of the historic sites on a self-guided tour with my present-day, Sinceny connection. I really enjoy not only my time with Monique, I just truly enjoy the human being who is, Monique! Time with a friend, is time well spent.

Le 3 avril 2018

Découvrez plus de sites historiques lors de la visite autoguidée de ma connexion actuelle avec Sinceny. J’apprécie vraiment non seulement mon temps avec Monique, mais j’apprécie vraiment l’être humain qui est, Monique! Le temps passé avec une amie, c’est du temps bien dépensé.

It is incredibly special to be the visitor; to just extend the day and experience the generosity of new friends in their home, after our tour. What could be better than topping off all this loveliness, by continuing to take in all this day is offering, by later walking through the neighborhood, once I got back, enjoying all the sunny views! I know that I continue to be very blessed today.

C’est incroyablement spécial d’être le visiteur; de prolonger la journée et d’expérience la générosité de nouveaux amis chez eux, après notre tournée. Quoi de mieux que de couronner toute cette beauté, en continuant avec toute la journée est offrant, que de marcher plus tard dans le quartier quand j’ai retournée, en profitant de toutes les vues ensoleillées?! Je sais que je continue d’être  très bénie aujourd’hui.


April 4, 2019

Finally,  Couvron!
Very much more here in pictures, for me, than words can express.
Glimpsing the history of this military base; (all is written in French).

Le 4 avril 2019

Finalement,  Couvron!
Il y a si beaucoup plus ici en images, pour moi, que les mots ne peuvent exprimer.
Aperçu de l’histoire de la base militaire de Couvron.


April 6, 2019

Spring cleaning
A good day to attend an intensive 4-hour tour, all in French, on the history of Art Deco to be found on the architecture throughout the community. It is clear there is an educated group in attendance. As spring break has begun in this region of France, many on the tour are from outside of Chauny. I last about two hours, meet a British expat, and we peel off from the group to enjoy a cup of tea in the sun, and indulge conversation in a shared mother tongue. Truth is, I was requested to be out of the house, so Florence could sweep through with her cleaning lady. I hope they’re done! It’s still cold outside!

Le 6 avril 2019

Nettoyage de printemps
Une bonne journée pour participer à une tournée intensive de 4 heures, toutes en français. C’est sur l’histoire de l’Art Déco que l’on retrouve sur l’architecture dans toute la communauté. Hein? Art déco sur l’architecture du 18ème siècle? Il est clair qu’il y a un groupe instruit présent. Alors que la semaine de relâche a commencé dans cette région de France, de nombreuses personnes sur le circuit viennent de l’extérieur de Chauny. Je dure environ deux heures, je rencontre un expatrié britannique et nous nous retirons du groupe pour déguster une tasse de thé au soleil et nous nous livrons à une conversation dans une langue maternelle commune. La vérité est, on m’a demandé de sortir de la maison, afin que Florence puisse balayer avec sa femme de ménage. J’espère qu’ils ont fini!
Il fait encore foid dehors!

Dinner with Florence, John-Yves and their good friends.

Dîner avec Florence, John-Yves et leurs bons amis.


April 7, 2019

The much anticipated trip to the cemetery at Louveciennes, on the outskirts of Paris. When traffic is smooth sailing, the drive is a comfortable hour and a half.

Le 7 avril 2019

Le très attendu voyage au cimetière de Louveciennes, à la périphérie de Paris.
Lorsque la circulation est fluide, la conduite dure environ une heure et demie comfortablement.

After, there was the call to my bank and to the local gendarmerie- when we returned to the car. Ironically, following an incredibly pleasent pilgrimage day. We discovered with a sense of understandable shock that someone- were they solo(?), had broken the back window on Florence’s car. It was immediate to me that my purse was stolen, as it was no longer the back passenger floor where I’d left it. Nothing else was missing. As though taking it in their stride, I felt so supported by both John-Yves and Florence on this trip. Their support extended through every step of this day- the good and the dark.
I’ll tell ya, wanting to get on with our day, after spending over an hour at the police station, we went on to Versailles since we were in the area! (These quick and dirty snaps are vague, and the only visual proof.)


Ensuite, il y a eu l’appel à ma banque et à la gendarmerie locale. Quand nous sommes retournés à la voiture, après une journée de pèlerinage incroyablement agréable, pouvez-vous imaginer le choc de découvrir quelqu’un, étaient-ils en solo (?), avaient cassé la vitre arrière de la voiture de Florence, et a volée mon sac laissé sur le plancher du passager arrière?!!
Pourtant, John-Yves et Florence m’ont tellement soutenu lors de cette excursion d’une journée. À chaque étape de cette journée, le bien et le noir. Je vais vous le dire, après avoir passé plus d’une heure au commissariat, nous sommes allés à Versailles, puisque nous étions dans la région! (Ces clichés rapides et sales ne sont que de vagues preuves visuelles. Domage.)


img_2382-1


April 10, 2019

After a few days of making all the needed phone calls, to reestablish my identity on paper, a friend from Laon finally came for lunch.
Our visit was too short. I really like Gratia. Her integrity is uplifting. It was incredibly nice to see her.

Le 10 avril 2019

Après quelques jours passés à faire tous les appels téléphoniques nécessaires, pour rétablir mon identité sur papier, une amie à Laon est finalement venue déjeuner.
Notre visite était trop courte. J’aime vraiment Gratia; l’intégrité d’elle est édifiante. C’était incroyablement agréable de la voir.


April 11, 2019
A week later, I am following up on my trip to Couvron with Bernard and Suzanne. I take the train to Laon, to pick up my special order book, go to the marché libre, and to buy some good quality French wine. While there, I visit the police station to get their feedback on any next steps I might have missed, in filling out my paperwork. Before that encounter ends, the officer I speak with, makes it clear he likes my art, and the idea of traveling to Oregon.
I meet a nice woman on the street, enjoy the beautiful weather, haggle with a chicken merchant over the cost of his grilled fowl, do a lot of walking, and bring a heavy sacoche of wine back on the train.
Another good day.

[This is April 11, 2019- and I am getting on an early train for Laon. I plan to spend the day, and accomplish a few tasks. One imposed by recent, unfortunate events from last Sunday in Louveciennes. And a couple that are fun- going to the Librarie Charlot to pick up a book on special order, to the marché libre hopefully to find a traditional beret and neck scarf, and then to a wine shop on the same street as the bookshop, to see if I can finally find decent quality French wine!]

Le 11 avril 2019

Je suivre sur mon voyage à Couvron la semaine dernière avec Bernard et Suzanne. Une semaine plus tard, je prends le train par une journée ensoleillée pour Laon. Je vais y chercher mon carnet de commandes spécial dont Bernard m’a parlé. Pendant mon jour à Laon, je me rendrai également au marché libre pour poursuivre ma recherche pour l’en béret français traditionnel insaisissable. Après confirmation par Suzanne du magasin que j’avais remarqué la semaine dernière, j’arrêtera pour acheter du vin français de bonne qualité. Comme il est très près de la gare, je rends au commissariat de police pour avoir leur avis sur les prochaines étapes que j’ai peut-être manquées, de complèter le dossier sur mon sac volé. Pendant mon conversation là il etait evidement que le policier a aimé mon art et l’idée de voyager à Oregon.
Après, je rencontre une gentille femme dans la rue qui, lorsque je demande directions, me joins en marchant au marché, quand en route nous parlons en anglais. Ce jour-là, je profite tellement du beau temps que je négocie avec un marchand de poulets pour le prix de ses poulets grillés, que je marche beaucoup et, à la fin de la journée, je ramène une sacoche plein de bon qualité vin dans le train.
Une autre bonne journée.


April 13, 2019

To Saint Quentin by train, and with the electric bike rental, as requested to renew my rental in-person.
More great weather is on tap for what promises to be another glorious day trip!

Le 13 avril 2019

Voyager à Saint-Quentin aujourd’hui avec le vélo électrique par demande, pour renouveler ma location en personne.
Plus de beau temps est sur robinet pour ce qui promet d’être une autre excursion d’une journée glorieuse!


April 14, 2019

This Sunday outing was a walk instead of a bike ride. After my experiences on the Art Deco tour, I pay even closer attention to what there is to see around me.

Le 14 avril 2019

Cette sortie du dimanche était une promenade au lieu d’une balade à vélo. Après mes expériences sur la tournée Art Déco, je porte une attention encore plus grande à ce qu’il ya à voir autour de moi.


April 15, 2019

Fluctuat nec mergitur
It is the offìcial motto of Paris, adopted in 1850, and it serves as a rallying cry in times of tragedy.
From Latin, it translates into English, as:
“Paris may be tossed by the waves, but she will never sink; she is indestructible.”
Lets us around the world come together, and lift her up again.

Le 15 avril 2019

Fluctuat nec mergitur
C’est la devise officielle de Paris. adopté en 1850, il sert de cri de ralliement en temps de tragédie.
Du latin, cela être interprété en français comme :
“Elle est agitée par les vagues, battue par les flots, mais ne sombre pas.”
Nous nous permet autour du monde d’elle soulever en haut nouveau.


Photo credits: BMoser; CNN; YAHOO News; PBS, et al.


April 21, 2019

A very special day. Yes, it is Easter Sunday; the temperature is warm today; I ride the vélo élo from Chauny to Sinceny for dinner at Monique and Michel’s house. I arrive late; it’s bad form, but I bring a rosé that turns out to be a good wine for a refreshing change. I have also resolved that today I must knock on the door of my childhood home, and see if I can make a connection with the person living there.
At a point after our meal, when Monique and her husband are each talking with family and friends, I take my cue and walk a few doors down Rue Simon Lambacq, bringing fresh bread from the boulangerie I’ve grown fond of in Chauny. When I walk up the driveway at 19 RSL, I see two things that give me hope that I may have good timing on this beautiful, warm Easter Sunday. Making my way to the open front door, I begin calling out… “Bonjour”! Pretty quickly, I am met by a hesitant but friendly, Gilles… Once I explain my presence includng that I am American, he puts me at ease by responding that he speaks English…
I will let the photos tell the rest of the story, for now.

Le 21 Avril 2019

Un jour très spécial. Oui, c’est le dimanche de Pâques. la température est chaude aujourd’hui; je fais le vélo élo de Chauny à Sinceny pour dîner chez Monique et Michel. J’arrive en retard; c’est mauvais, mais j’apporte un rosé qui s’avère être un bon vin pour un changement rafraîchissant. J’ai également résolu qu’aujourd’hui, je dois frapper à la porte de la maison de mon enfance et voir si je peux établir un lien avec la personne qui y habite.
Juste après le repas, lorsque Monique et son mari discutent avec leur famille et leurs amis, je marche passe quelques maisons dans la rue Simon Lambacq, apportant du pain frais de la boulangerie à laquelle je suis attaché à Chauny. Lorsque je monter en route à 19 RSL, je vois deux choses qui me donnent l’espoir que je peut-être avoir le bon timing en ce beau dimanche de Pâques. En me dirigeant vers la porte d’entrée ouverte, je commence de disé … “Bonjour.”
Assez rapidement, je suis rencontré par un hésitant mais sympathique, Gilles … Une fois que j’explique ma présence et que je suis américain, il me met à l’aise en répondant qu’il parle anglais …
Je laisserai les photos raconter le reste de l’histoire, pour le moment.


img_2560


April 25, 2019

A beautiful spring day today. I start the morning on the village square with a croissant and a four-legged presence, in touch with her/his wild origins, as she stalks the wild pansies.
After a croissant and some pleasant people watching, I ride my bike in a meandering route, following the industrial road in the direction of Viry Noureil, and then down along a path back towards Chauny running next to the St. Quentin Canal. Crossing the bridge toward le quai Crozat, and off in the direction of Sinceny. Stopping en route in Autreville, to pick up a few groceries, and after, meander some more through Sinceny, where I stop at my special place on Rue Simon Lambacq, and just walk through letting memories surface as they will…

Le 25 Avril 2019

Une belle journée de printemps aujourd’hui. Je commence la matinée sur la place du village avec un croissant et une présence à quatre pattes, en contact avec ses origines sauvages, alors qu’elle traquer les fleurs sauvages.
Après un croissant et quelques personnes-regardant agréables, je conduis mon vélo suivrant une route sinueuse en direction de Viry Noureil. Puis je redescends par un chemin qui je ramène à Chauny, à chemin du canal Saint-Quentin. Je traverse le pont en direction du quai Crozat et prendre la direction de Sinceny. J’arrête en route à Autreville pour faire quelques courses. Ensuite, je sillonne à Sinceny, où je m’arrête à la place douce pour moi- la rue Simon Lambacq, et je me promène dans la cour en observe les souvenirs remonter à la surface …


 
April 26, 2019

A walk in the neighborhood, in search of liquid vanilla.
A drawing started in my first ten days in Chauny, continues to progress, at the pace at which I wish to live my life.

Le 26 Avril 2019

Une promenade dans le quartier à la recherche de vanille liquide.


Un dessin a commencé au cours de mes dix premiers jours à Chauny et continue de progresser, au rythme auquel je souhaite vivre ma vie.


April 27, 2019

May Day came a little early this year. I asked Monique’s brother, Alain, what is the reason for May Day in France? Among his responses involving renewal and springtime, he repeated the word, Amour. Such a classic response from a native Frenchman. It made me happy… What I discovered today is how much being the guest at the table of Alain and Géraldine was showing me the timeless qualities of French culture that I have always missed. I don’t want to unpack all this while I am still here, suffice it to say for now, through multiple extensions of my hosts today, I begin to recognize myself connected to a noble history in this part of France. It was a gift of some kind of subtle awakening that belongs to me; to my family; to the multiple lines connecting us to one another through this shared heritage of one country having come to the aid of another, so long ago. Yet it seems as long as something stirs in the heart, like spring returning, we can receive the sweet renewal that is always there for us to discover…

Le 27 Avril 2019

Le 1er mai est arrivé un peu tôt cette année. J’ai demandé au frère de Monique, Alain, quelle était la raison du 1er mai en France? Parmi ses réponses impliquant le renouveau et le printemps, il a répété le mot, Amour. Une telle réponse classique d’un Français natal. Cela m’a fait plaisir… Ce que j’ai découvert aujourd’hui, c’est à quel point être l’invité d’Alain et Géraldine me montrait les qualités intemporelles de la culture française qui m’ont toujours manqué. Je ne veux pas déballer tout cela tant que je suis encore ici, alors, disons pour le moment que, grâce aux multiples extensions de mes hôtes, je commence à me reconnaître comme étant lié à une noble histoire de cette partie de la France. C’était un cadeau d’une sorte d’éveil subtil qui m’appartient; à ma famille; aux multiples lignes qui nous relient les unes aux autres à travers cet héritage partagé d’un pays venu au secours d’un autre, il y a très longtemps Pourtant, comme le printemps, il semble que tant que quelque chose remue dans le cœur, histoire de cette partie de la France. C’était un cadeau d’une sorte d’éveil subtil qui m’appartient; à ma famille; aux multiples lignes qui nous relient les unes aux autres à travers cet héritage partagé d’un pays venu au secours d’un autre, il y a très longtemps. Pourtant il semble que tant que quelque chose remue dans le cœur, comme le retour du printemps, nous pouvons, si nous y allons à la recherche, recevoir le doux renouveau qui nous attend toujours à découvrir …


Advertisements
Posted in Uncategorized | Tagged , , , , , , , , , | Leave a comment

Somatically Finding the Writing Voice

“In Sense Writing, I often talk about trust, and to me Sense Writing is a practice in understanding that there is a part of us below the surface that is intelligent and intricate. A part that lies beyond our own will; a part that is often smarter than the rest our sense of self.

image Sense Writing is an empirical practice in knowing that if we settle into ourselves, work with our nervous system, and refine the information we give this part of ourselves, that part of ourselves grows! The still presence deep within becomes a more conscious and integrated part of our direct experiences- not through effort and reductive reasoning, but through an ongoing and specific process of curiosity and investigation.” Madelyn Kent

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Sense Writing- what is it?!

In the midst of an initial discovery and upon first impressions of this curious term, found in the wee hours earlier this morning, I gleefully recognize the very real prospects of longterm handicap liberation!

It’s a gift! A gift I tell you, to finally find a relatable, accessible method that states it will slowly take a writing novice through to development of one’s own coupe de plume! Sense writing, is based in consciously experiencing somatically focused observation exercises, that one practice writes in short initial sentences, progressively building on clearly observed stages over time.

Study- still life calligraphy

Kerrie B. Wrye Study- still life calligraphy

Being kinesthetic/visually dominant, writing is not natural. It’s a foreign engagement quite often resulting in a psychologically/emotionally, even physiologically painful struggle. There has been real fear about expressing from such an intimate expression of selfhood, one too vulnerable to risks of attack, that anything else has seemed preferable- until now.

Therefore, owing to a very personal and lifelong commitment to communication and clarity of understanding no matter what, and certainly reflective of the reality that I can be found during nightly bouts of insomnia, intuitively scouring the Internet for nourishment, meaningful and hard-found connections to right-fitting tools/solutions; hard-found resources that eventually are recognized as repeatedly in front of the one who is searching, a very long time!

Sense writing is a new exploration on this path to cultivating solid, workable, longterm, personally enriching and meaningful writing skills!

What obstacles have you experienced getting out your compelling truth/vision? How have, do or did you find a solution/ overcome those obstacles?

Share your responses in the comments section. La femme artiste would love hearing from you.

Posted in Uncategorized | Tagged | Leave a comment

La Femme Artiste

“Making art is like making fire in the dead and cold of the night. It gives out light, it gives out heat, it gives direction…” –Lily Yeh

Lily Yeh’s statement is a good one to describe my own tentative steps, embracing life through traditional media again.

spring bouquet copy  Kerrie B. Wrye,  Favorite vase in spring , graphite on paper, 8″x 5.5″

Posted in Uncategorized | Tagged | 1 Comment